Tempo d'automne

Sous les gifles du vent
D'un air grave, les arbres gémissent
Le ciel se pare d'encombrants
Sous les pas des chats, les graviers crissent

 

Le square a été déserté
Un piano à queue se trouve là
Près de la fontaine aux précieuses dorées
Le clavier m'interpelle, je m'assois

 

Mes doigts s'enfoncent, résonne l'accord
Enchaînant les notes, bémols et dièses en vrac
Tombe une feuille, puis deux, puis trois, crac !
Volent, tourbillonnent, elles fusent en désaccord

 

Mes doigts courent sur le clavier
Ils sont épris de ce rythme effréné
Les feuilles s'arrachent, elles virevoltent
Tombent et s'accumulent au sol qui les récolte

 

Tons orangés, vermeils, cramoisis
Kaki, bruns, jaunes en folie
Je suis la gardienne des notes enchantées
Un édredon de feuilles vient recouvrir mes pieds

 

Nocturnes, valses et préludes
Folle symphonie des arbres qui se dénudent
Le piano déclame ses notes, un clocher sonne
C'est la débâcle des feuilles en automne.

 

Vim  "Tempo d'automne"

Tempo d'automne

×