Les volets

Un soir, je passais Belle silhouette
A l'orée de tes volets, devant ta fenêtre
Je suivis du regard tes mains de maître
Dansant le long de ton corps en quête

 

Belle silhouette, je ne pensais pas qu'en levant les yeux
Je tomberais de toi si vite amoureux
Tu es ce chef-d'oeuvre nocturne, d'une signature inconnue
Du bout de mes doigts j'esquisse le flou de tes formes nues

 

Mais qui aurait pu croire
Que j'accepterais chaque soir
De venir te rencontrer
Sous tes volets entrebâillés
Toi, la lueur de mes espoirs
Qui depuis quelques soirs
S'est ternie, car Belle silhouette
Dissimulée derrière ta fenêtre
Je te vois heureuse dans les bras
Dans les bras d'un autre que moi.

 

Vim "Les volets"

Les volets

×