La Sournoise

Ma Chérie, mon Amour de Femme

Notre quotidien a changé de géométrie

Depuis qu’elle est entrée chez nous l’infâme

Celle que l’on nomme Sournoise maladie

 

Ma Chérie, mon Amour de Femme

Sur tous les toits, partout je le crie

Que j’ai pour toi cet Amour flamme

Consumant mon cœur encore aujourd’hui

 

Ma Chérie, mon Amour de Femme

Tu as gardé le charme de ta jeunesse évanouie

A mes yeux, tu es toujours l’élégante Dame

Avec laquelle j’ai bâti chaque instant de ma vie

 

Ma Chérie, mon Amour de Femme

A ton chevet, je veille sur toi sans répit

Impuissant devant les plaies de ces lames

Qui ont meurtri ton corps affaibli

 

Ma Chérie, mon Amour de Femme

Je t’aimerai jusqu’à la fin de ma vie

Dans les jours de joies et dans les drames

Que brille le soleil ou que tombe la nuit.

  

Vim  « La Sournoise »

Photo de mains

Photo provenant du site de "ApoChromatic"