Le jardin secret

     C’est un jardinet peu ordinaire. A l’abri des regards indiscrets, il ne règne ici que la féérie délicate et subtile, d’un cadre arboré de verts intenses et fleuri.
    Attirée par la volupté de cette gloriette en fer forgé se dressant au milieu de ce royaume naturel, d’un pas frêle je m’avance vers elle. Sous cette chrysalide ouverte, je m’assieds à la petite table en merisier où m’attend un café d’un arôme de première extraction : tout en retenue, je saisis du bout des doigts la tasse en porcelaine fine. Une ondée de saveurs se dépose sur mes lèvres, mon palais s'émoustille.
       Mes pieds nus font corps avec le sol envoûtant de ce lieu revêtu de tomettes provençales anciennes, docilement réchauffées par le soleil. La fraîcheur ombrée des arbustes se déhanchant au passage d’une brise légère, dépose un frisson sur mes bras dénudés.  
  La quiétude enveloppant l’atmosphère me couvre d’un voile d’amour. Je suis seule dans ce jardin mais je m’y sens tellement bien. Mon oreille ravie se laisse emporter par le murmure caressant du lit de la rivière.
   Un parfum délectable virevolte autour de moi. Le nectar de ces fleurs jonchant le parterre, m’enivre de sa fragrance enchanteresse. Le bouquet de couleurs qui s’offre à mes yeux, fait danser mon regard de part et d’autre. Je suis émerveillée devant tant d’éclats : Les géraniums sont garnis de pompons étoffés, des rouges passionnés, des roses intenses, des blancs séraphiques… La Louis de Funès fait la cour au lys jaune, les bleuets plus stridents que jamais laissent éclore l’intimité de leur beauté, les iris Mégabucks s’élèvent en princes couronnés d’élégance.
   Chopin se trouve au piano : valses, mazurkas et Nocturnes se font entendre. Je ferme les yeux et respire profondément, je me délecte inlassablement de cet instant idyllique.
    Jardin, jardin... Apollon des sens, tu me courtises. Éperdue je suis conquise, tu fais de moi ta Reine des prés. L'écorce de cette feuille sera le vase de nos floraisons.

   Nous avons tous un petit jardin, un jardin secret où l’on se sent bien, où l’on se sent vivre.

 

Vim « Le jardin secret »

Rose louis de funes

Photo du site de.wikipedia.org

×