Tentation

D’un œil bleu, je le regarde furtivement

Je le vois qui m’interpelle, c’est tentant !

Ce bout de papier vierge de mots

Réclame de mon cœur tout entier son dépôt

 

La fluidité de sa voix m’indique une plume légère

L’éclat de sa blancheur ne me laisse guère indifférente

Mystérieux buvard, que peut-il se cacher derrière ?

Mes yeux s’écarquillent, la tentation devient béante

 

Comment l’aborder sans le froisser ?

Mes doigts saisissent la plume bien en vue

Des questions m’assaillent mais dans un élan sans retenue

Mes mains cajolent de mots son velours enchanté

 

Tentation d’un instant, dévorante passion

Des flammes de notre union que peut-il naître ?

L’esquisse d’un nu de l’âme, profondeur de l’être

Symbiose de cœurs attirés, subtile tentation.

 

Vim « Tentation »

Capture 6