Pour Elle

Ce soir, mon cœur est gelé.

Les eaux glaciales de la mort ont de nouveau noyé mon être d'une peine profonde.

Ma bouche est tétanisée, aucun mot n'arrive à en sortir et mes yeux en torrent

ne sont plus désormais que deux fontaines de larmes intarissables.

Un coup de fil inattendu et tout bascule, la vie ne sera plus ce qu'elle était il y a encore « hier ».

J'ai envie de crier, de hurler par-delà les monts de la mort pour qu'elle revienne

Nous avions tant encore à partager !

Le grand départ est toujours trop tôt mais rien ne peut l'empêcher d'arriver, pas même le fait d'Aimer.

On pense à tort qu'à force de côtoyer la mort on finit par s'y habituer mais non ;

Elle lacère notre cœur un peu plus à chaque fois qu'elle vient frapper.

L'absence est terrible, demain est un hiver qui soupire après le printemps,

mais peut-on réellement faire « Le deuil » d'un être aimé ?

Je raviverai ma mémoire pour que jaillissent les étés de nos joies, de nos rires, de notre bonheur passé

Et que je vois de nouveau ses yeux briller dans chacun de mes souvenirs. 

 

Vim « Pour Elle  »

 

 

×